Quand faut-il mécher un fût en chêne avec du soufre ?

Faut-il mécher un fût neuf avec du soufre ?
juin 27, 2018
Pourquoi mécher un tonneau avec du soufre ?
juin 28, 2018

Comme nous l’expliquons dans Pourquoi mécher un tonneau [LIEN], l’opération de méchage est une mesure d’hygiène qui vise  les barriques en chêne usagées. Lorsque vous recevez votre fût neuf, aucun so2 n’est nécessaire : il vous suffit d’effectuer une simple mise en eau. Il faut donc mécher un fût lorsque celui-ci présente des risques de contamination immédiats ou à venir.

Deux scénarios où il faut mécher un fût avec du soufre :

1- Lorsqu’un tonneau usagé doit être stocké vide : un méchage doit alors être effectué en moyenne une fois tous les trois mois. Cette opération étant lourde et risquée, il est conseillé d’éviter ce cas de figure. Pour cela, il faut calculer des roulements de chais où les fûts ne sont jamais vides. La Tonnellerie Cavin propose aussi une reprise des fûts usagés, ce qui facilite grandement la logistique. Contactez-nous si besoin.

2- Lorsque l’on procède à un soutirage et que l’on a des doutes sur l’hygiène de la barrique où l’on prévoit de ré-entonner. Concrètement, avec un fût neuf, il est courant de procéder à des soutirages sans méchage mais l’opération peut être plus hasardeuse avec des tonneaux ayant déjà reçu plusieurs vins, ou bien qui auraient accueilli une contamination. Dans ce cas là, un méchage est recommandé.

Comments are closed.